.
Rechercher :
Presentation
Mission
Plan d’Action
Les Directions Centrales
DECS
DASSN
Personnes Handicapées
Promotion Féminine et du...
Enfance
Famille
TEXTES JURIDIQUES
Code du statut personnel
divers dossiers
Strantégies/Politiques
Etudes et recherches
Distinctions et félicitations
Etude Pratiques parentales

  
Discours de la Ministre des Affaires Sociales, de l’Enfance et de la Famille Dr Nene Kane à l’occasion de la célébration du 30ème Anniversaire de la CDE 20 novembre 2019


Excellences, Monsieur le Ministre de la Justice
Monsieur le wali de Nouakchott Ouest
Mesdames et messieurs les Partenaires Techniques Financiers
Mesdames et messieurs les Représentants de la Société civile
Mesdames et Messieurs
Honorables invités


 


Il y’a de cela trente ans, le 20 novembre 1989, que l’Assemblée Générale des Nations Unies, avait adopté la Convention relative aux Droits de l’Enfant à laquelle notre pays a adhéré sans réserves deux ans après c’est-à-dire en 1991.
Les Etats parties ont convenu de s’engager à respecter les droits qui sont énoncés dans la Convention et à les garantir à tout enfant relevant de leur juridiction, sans distinction aucune, indépendamment de toute considération de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique ou de ses parents ou représentants légaux, de leur origine nationale, ethnique ou sociale, de leur situation de fortune, de leur incapacité, de leur naissance ou de toute autre situation.
La Convention relative aux Droits de l’Enfant (CDE), qui nous réuni aujourd’hui, est le traité de défense des droits de l’homme ratifié par le plus grand nombre de pays au monde. Depuis son adoption, elle a permis de transformer la vie de milliers d’enfants en contribuant à renforcer les dispositifs visant à améliorer leurs accès aux services sociaux de base, à les protéger de la violence et de l’exploitation.


 


Notre pays a depuis son adhésion à cette convention enregistré d’importants progrès dans la mise en œuvre des dispositions de cette convention à travers une harmonisation continue de notre législation nationale avec les normes de droits définies par cette convention. Ces mesures sont traduites, entre autres, par l’élaboration et l’adoption d’un code général de l’enfance, la mise en place de nombreux dispositifs institutionnels en charge des questions de l’enfance et la mise en œuvre de programmes axés sur l’état civil, l’éducation, la santé, l’eau potable, le développement de la petite enfance, la protection des enfants contre les violences, l’exploitation et les autres formes d’abus et la gestion des problématique de la mobilité des enfants.
Excellence, Mesdames et Monsieur
Notre vision et nos ambitions à l’horizon 2030 en matière de consolidation ont permis de constater que d’importants acquis ont été enregistrés dans la mise en œuvre des dispositions de cette convention. Elles sont traduites par la Stratégie Nationale de Croissance Accélérée et Prospérité partagée pour la période 2016-2030, par notre adhésion aux Objectifs de Développement Durable, à l’Agenda 2063 de l’Union Africaine, par nos engagements portant sur la mise en œuvre des promesses de la Conférence mondiale sur la Population et le Développement tenue au Caire en 1994 et par les Stratégies de la Ligue des Etats arabes et ceux de la Conférence Islamique.
Notre appartenance à tous ces ensembles constitue à la fois une richesse et un avantage comparatif dont jouit notre pays.
La Mauritanie et ses partenaires sont ainsi déterminés à tirer le meilleur parti de la fête du 20 novembre pour accélérer les progrès accomplis dans la promotion et la protection des droits de l’enfant, de sorte que chaque enfant voit chacun de ses droits respectés, aujourd’hui et demain.


 


Les engagements de son Excellence Monsieur le Président de la République, Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani visent à assurer à la Mauritanie un développement durable, équitable et profitable à toutes les franges de la population, en particulier à la femme et à l’enfant. Ces engagements traduits par le programme du gouvernement du Premier Ministre Ismail Ould Bedde Ould Cheikh Sidiya, adopté par le Parlement.


 


L’une des priorités de ce programme est la promotion d’un modèle de développement qui garantit l’épanouissement de la société et améliore durablement son cadre de vie à travers un développement des ressources humaines et l’élargissement de l’accès aux services de base.


 


Excellences, Mesdames, Messieurs,

Notre Gouvernement s’attèlera à promouvoir un modèle de développement social harmonieux qui cultive l’équité et la solidarité sociale, garantit l’épanouissement de tous les groupes sociaux et leur offre l’opportunité de contribuer de manière utile et efficace à la construction du Pays.
Dans le domaine de l’enfance, le gouvernement adoptera et mettra en œuvre une politique axée sur la protection de l’enfance, la promotion féminine, garantissant le bien-être de la famille mauritanienne. C’est dans ce cadre qu’une stratégie nationale de protection de l’enfant sera adoptée et opérationnalisée, à travers la mise en vigueur du Code Général de Protection de l’enfant, la révision du code du Statut Personnel, le renouvellement du parlement des enfants et la création d’un Système national de protection des enfants fondées sur des articulations aux niveaux local et régional


 


En plus, de ces programmes mis en œuvre par les autres départements ministériels, notre département œuvrera à la redynamisation et à l’extension de l’offre nationale de nutrition communautaire et à la promotion d’un enseignement préscolaire de qualité assurant une meilleure préparation de l’enfant à l’école. Il mettra en place les moyens nécessaires en vue de renforcer le cadre institutionnel, réglementaire et organisationnel de l’enseignement préscolaire.


 


Excellences, Mesdames et Messieurs,


 


Cette cérémonie prouve l’intérêt que le Gouvernement mauritanien et ses partenaires attribuent à la satisfaction des besoins des enfants qui constituent l’avenir et la continuité effective de toute nation.
L’objectif principal aujourd’hui de cette célébration est de placer les droits et le bien-être des enfants les plus défavorisés au cœur des priorités sociales, politiques et économiques du pays.
A cette occasion, j’adresse mes remerciements à tous nos partenaires techniques et financiers et particulièrement à l’UNICEF pour les efforts constants qu’il déploie pour appuyer la Mauritanie dans le domaine de l’enfance et pour le financement de toutes les initiatives et activités portant sur la Survie, le Développement, la Protection et la Participation des enfants et sur ce, je déclare le démarrage officiel des festivités marquant la commémoration du 30ème Anniversaire de la Convention relative aux Droits de l’Enfant.


 


و السلام عليكم و رحمة الله تعالي و بركاته


 



Dr Nene OumouDeffa Kane 


Ministre des affaires sociales, de l’enfance et de la famille



 


 Mot du Ministre 
 



 




 




 


ANNONCES
 .
 Report l’ouverture des offres N° 01/MASEF/2019
 Avis d’attribution provisoire d’un marché le 23-09-2019
 Concours d’entrée en 1er année du CFPE
  Appels d’offres
  Bilans
  Avis
  Annonces
Suivez-nous
service
  Conditions d’ouverture J E
Etablissement sous tutelle
  CENTRE F.P.E
  Centre P.I.S.E
  Centre F.P.S.E.H
  Centre F.P.F

service

Conditions d’ouverture J E

Presentation

Mission
Plan d’Action

Les Directions Centrales

DECS
DASSN
Personnes Handicapées
Promotion Féminine et du...
Enfance
Famille

TEXTES JURIDIQUES

Code du statut personnel

ANNONCES

.
Report l’ouverture des offres N° 01/MASEF/2019
Avis d’attribution provisoire d’un marché le 23-09-2019
Concours d’entrée en 1er année du CFPE
Appels d’offres
Bilans
Avis
Annonces

Etablissement sous tutelle

CENTRE F.P.E
Centre P.I.S.E
Centre F.P.S.E.H
Centre F.P.F


Copyright 2014 DGTIC - Mauritanie. Tous droits réservés.