.
Rechercher :
Presentation
Mission
Plan d’Action
Les Directions Centrales
DECS
DASSN
Personnes Handicapées
Promotion Féminine et du...
Enfance
Famille
TEXTES JURIDIQUES
Code du statut personnel
divers dossiers
Strantégies/Politiques
Etudes et recherches
Etude Pratiques parentales

  
Mme la ministre a présenté au conseil des ministres une communication sur la campagne nationale pour l’espacement des naissances et la stabilité familiale.

Nouakchott,23-03-2017, La Ministre des Affaires Sociales de l’Enfance et de la Famille Mme Mimouna Mohamed Taghi, a présenté aujourd’hui au conseil des ministres une communication sur la campagne nationale pour l’espacement des naissances et la stabilité familiale.
Cette communication fait le point sur le déroulement et le bilan de la campagne nationale pour l’espacement des naissances et la stabilité familiale organisée du 08 au 16 mars courant dans le cadre des festivités commémoratives de la Journée Internationale de la femme.
Elle tire les leçons de cette campagne qui a touché 19 communes frontalières dans les Wilayas du Hodh Charghi, du Hodh Gharbi et de l’Assaba, et propose l’organisation de campagnes similaires à hauteur d’une campagne tous les deux mois pour couvrir d’ici la fin de l’année 60% des communes à haute concentration démographique.
La ministre a indiqué dans une déclaration sur les résultats du conseil des ministres que l’opération est motivée par le nombre réduit des femmes qui effectuent des consultations prénatales et l’absence de staff médical obstétricien ce qui a conduit à un taux élevé de décès à la naissance, soit 585 décès contre cent mille naissances vivantes.
‘’L’absence de prise de conscience chez la femme et le foyer en général, y compris l’homme quant à l’intérêt de la santé reproductive et la dangerosité du rapprochement des naissances, surtout pour la femme rurale’’, a insisté la ministre.
S’agissant du divorce, la ministre a souligné qu’il est très répandu en milieu rural à cause des naissances rapprochées qui fragilisent la santé de la femme et les rendre inapte à exercer aucune activité pour nourrir sa famille, ce qui conduit le mari à l’abandonner. Elle a ajouté que le seuil des femmes rurales chefs de manages a atteint 40% et que l’opération a vu l’implication des ministères de la santé et des affaires islamiques représenté par des oulémas.
‘’Ces derniers ont expliqué à la femme la nécessité de préserver sa santé et à l’homme l’obligation de nourrir la famille même après le divorce’’, a-t-elle conclu.



MARIEM BINT BILAL SALECK  Ministre des affaires sociales, de l’enfance et de la famille



 



 




 Etude Pratiques parentales




 




 


ANNONCES
 .
 Bourses de master MAEC-AECID
  AVIS GENERAL DE DEPENSES (CFPF)(le date d’ouverture 06-04-2018)
 Appel d’Offres National Simptifié de fournitures 0l/2018 (10-04-2018)
 Plan Annuel de Dépenses du MASEF (DP 18-04-2018)
  Avis
  Annonces
Suivez-nous
service
  Conditions d’ouverture J E
Etablissement sous tutelle
  CENTRE F.P.E
  Centre P.I.S.E
  Centre F.P.S.E.H
  Centre F.P.F

service

Conditions d’ouverture J E

Presentation

Mission
Plan d’Action

Les Directions Centrales

DECS
DASSN
Personnes Handicapées
Promotion Féminine et du...
Enfance
Famille

TEXTES JURIDIQUES

Code du statut personnel

ANNONCES

.
Bourses de master MAEC-AECID
AVIS GENERAL DE DEPENSES (CFPF)(le date d’ouverture 06-04-2018)
Appel d’Offres National Simptifié de fournitures 0l/2018 (10-04-2018)
Plan Annuel de Dépenses du MASEF (DP 18-04-2018)
Avis
Annonces

Etablissement sous tutelle

CENTRE F.P.E
Centre P.I.S.E
Centre F.P.S.E.H
Centre F.P.F


Copyright 2014 DGTIC - Mauritanie. Tous droits réservés.