.
Rechercher :
Presentation
Mission
Plan d’Action
Les Directions Centrales
DECS
DASSN
Personnes Handicapées
Promotion Féminine et du...
Enfance
Famille
TEXTES JURIDIQUES
Code du statut personnel
divers dossiers
Strantégies/Politiques
Etudes et recherches
Etude Pratiques parentales

  
Stratégie Nationale d’Institutionnalisation du Genre

INTRODUCTION GENERALE

13. La constitution mauritanienne proclame l’Islam religion du peuple et de l’Etat et consacre tous les droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels tels qu’énoncés par la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme des Nations Unies de 1948 et la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples de 1981 ainsi que par les autres conventions internationales auxquelles le pays a souscrit. Par ailleurs, elle assure à tous les citoyens sans distinction d’origine, de race, de sexe ou de condition sociale, l’égalité devant la loi ainsi que le droit à participer sur un pied d’égalité à la vie politique et publique.

14. Sur cette base, le pays s’est engagé depuis plus de deux décennies dans un vaste programme de promotion féminine s’inscrivant harmonieusement dans le cadre d’un certain nombre d’engagements internationaux en matière de développement humain durable et de promotion et de lutte contre les discriminations à l’égard des femmes et des filles, notamment les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) la Plate forme d’action de Beijing, la Conférence Internationale sur la Population et le Développement (CIPD), la CEDEF, la CDE et la CIDPH et la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples.

15. Malgré, les avancées enregistrées en matière de promotion féminine et du genre, des déséquilibres persistent entre hommes et femmes sur les plans politique, économique, social, culturel et juridique. Ces déséquilibres constituent autant d’obstacles à la jouissance des mêmes droits humains pour tous et empêchent les femmes qui représentent plus de la moitié de la population de jouer pleinement leur rôle dans le processus de développement du pays. Mais surtout, ils constituent un obstacle aux efforts de réduction de la pauvreté et partant, à la réalisation de la vision de développement définie par le Gouvernement.

16. C’est pour pallier aux écarts en matière de genre qu’a été élaborée la présente stratégie. L’institutionnalisation du genre signifie la prise en compte systématique de la dimension Genre, de façon transversale, dans les politiques, stratégies programmes et projets ainsi que dans la structure interne des organisations en vue de la promotion de l’égalité et de l’équité genre et de garantir la promotion de la femme. Elle implique une démarche qui soit à la fois volontariste, préventive, corrective et de renforcement des pouvoirs et des capacités des femmes.

17. La stratégie n’a pas pour vocation de se substituer aux initiatives et actions engagées mais de les fédérer à un niveau élevé et de les faire converger vers l’atteinte des objectifs fixés en termes de genre. Basée sur un solide référentiel national (Islam, constitution et CSLP) et international centré autour des engagements de l’Etat en matière de développement humain durable et de lutte contre les discriminations à l’égard des femmes, elle devrait permettre de répondre aux nouveaux défis et opportunités du contexte politique économique et social, d’une part, et de dépasser les contraintes et limites rencontrées par les différents intervenants dans le domaine, d’autre part.

18. La démarche méthodologique suivie pour la formulation de la SNIG comprend une présentation des enjeux de la problématique du genre articulée autour d’une analyse contextuelle, de l’explicitation des disparités de genre et des principaux défis qui restent à relever. Ces développements débouchent sur une présentation générale de la SNIG à travers ses principes opérationnels, son référentiel de base, sa vision intégrée, ses objectifs, ses axes et les séquences de sa mise en œuvre. La présentation détaillée des deux axes stratégiques (transversal et vertical), de l’opérationnalisation de la stratégie et de son suivi – évaluation sont ensuite successivement abordés.




NAHA MINT HAMDI OULD MOUKNASS ,Ministre des affaires sociales, de l’enfance et de la famille




Biographie




 




 Etude Pratiques parentales




 




 


ANNONCES
 .
 Bourses de master MAEC-AECID
  AVIS GENERAL DE DEPENSES (CFPF)(le date d’ouverture 06-04-2018)
 Appel d’Offres National Simptifié de fournitures 0l/2018 (10-04-2018)
 Plan Annuel de Dépenses du MASEF (DP 18-04-2018)
  Avis
  Annonces
Suivez-nous
service
  Conditions d’ouverture J E
Etablissement sous tutelle
  CENTRE F.P.E
  Centre P.I.S.E
  Centre F.P.S.E.H
  Centre F.P.F

service

Conditions d’ouverture J E

Presentation

Mission
Plan d’Action

Les Directions Centrales

DECS
DASSN
Personnes Handicapées
Promotion Féminine et du...
Enfance
Famille

TEXTES JURIDIQUES

Code du statut personnel

ANNONCES

.
Bourses de master MAEC-AECID
AVIS GENERAL DE DEPENSES (CFPF)(le date d’ouverture 06-04-2018)
Appel d’Offres National Simptifié de fournitures 0l/2018 (10-04-2018)
Plan Annuel de Dépenses du MASEF (DP 18-04-2018)
Avis
Annonces

Etablissement sous tutelle

CENTRE F.P.E
Centre P.I.S.E
Centre F.P.S.E.H
Centre F.P.F


Copyright 2014 DGTIC - Mauritanie. Tous droits réservés.