.
Rechercher :
Presentation
Mission
Plan d’Action
Les Directions Centrales
DECS
DASSN
Personnes Handicapées
Promotion Féminine et du...
Enfance
Famille
TEXTES JURIDIQUES
Code du statut personnel
divers dossiers
Strantégies/Politiques
Etudes et recherches
Etude Pratiques parentales

  
Stratégie Nationale de Promotion Féminine

Introduction :
LE GOUVERNEMENT A ADOPTE DEPUIS 1985, UN VASTE MOUVEMENT DE REFORMES ECONOMIQUES ET FINANCIERES DESTINEES A RETABLIR LES GRANDS EQUILIBRES MACRO-ECONOMIQUES, RELANCER LA CROISSANCE ET LUTTER CONTRE LA PAUVRETE. LES STRATEGIES ADOPTEES REPOSENT SUR UNE LIBERALISATION PROGRESSIVE DE L’ECONOMIE, L’ACCROISSEMENT DE LA PARTICIPATION DU SECTEUR PRIVE A L’ACTIVITE ECONOMIQUE, LE RENFORCEMENT DES CAPACITES ADMINISTRATIVES ET LA VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES. LES DIFFERENTS PROGRAMMES MIS EN ŒUVRE ONT PERMIS DE REALISER D’IMPORTANTS PROGRES Y COMPRIS POUR LA FEMME, MEME SI LA PAUVRETE RESTE ENCORE PREOCCUPANTE AU SEIN DE LA POPULATION ET QUE LES CONDITIONS ECONOMIQUES DES MENAGES DIRIGES PAR DES FEMMES SE SONT DEGRADES, DANS LA MESURE OU L’INCIDENCE DE LA PAUVRETE A AUGMENTE ENTRE 1996 ET 2000. SUR UN PLAN JURIDIQUE, LE PAYS S’EST DOTE LE 20 JUILLET 1991 D’UNE CONSTITUTION, QUI GARANTIT A LA FEMME LE DROIT DE PARTICIPER A LA VIE POLITIQUE ET PUBLIQUE. CE TEXTE CONSACRE, CONSTITUTIONNELLEMENT, TOUS LES DROITS CIVILS, POLITIQUES, ECONOMIQUES, SOCIAUX ET CULTURELS TELS QUE PROCLAMES PAR LA DECLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L’HOMME DES NATIONS UNIES DE 1948 ET LA CHARTE AFRICAINE DES DROITS DE L’HOMME ET DES PEUPLES DE 1981, SANS DISTINCTION AUCUNE. LE SECRETARIAT D’ÉTAT A LA CONDITION FEMININE, QUI A ETE MIS EN PLACE EN 1992, A POUR MISSION D’ASSURER LA PROMOTION DE LA FEMME MAURITANIENNE ET SA PLEINE PARTICIPATION ECONOMIQUE ET SOCIALE, EN CONFORMITE AVEC LES VALEUrs islamiques, les réalités sociales et les exigences de la vie moderne. Face à ce défi, la Mauritanie s’est dotée en 1998 d’un Commissariat aux Droits de l’Homme, à la lutte contre la Pauvreté et à l’Insertion en étroite collaboration avec les principaux départements ministériels ayant pour mission l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi des programmes de réduction de la pauvreté. En outre en janvier 2001, suite à son éligibilité à l’initiative PPTE, un Cadre Stratégique de Lutte contre la Pauvreté (CSLP) fruit d’une large concertation entre l’administration, la société civile et les donateurs a été élaboré. A l’instar du niveau national, la situation de la femme à l’échelle internationale est aussi devenue une préoccupation majeure si l’on en juge par les nombreux colloques, sommets et conférences qui ont été organisés au niveau mondial (Bejing ), régional (Caire, Dakar, Addis Abeba ) au cours de la décennie précédente pour définir une plate-forme commune des Nations Unies ainsi que des orientations pertinentes en matière de promotion féminine. Ces colloques, sommets et conférences ont donné l’occasion de faire des constats sans complaisance dans plusieurs domaines tels que la persistance de la pauvreté qui frappe au premier chef les femmes, les disparités entre hommes et femmes en matière d’accès aux services et aux ressources, les effets négatifs des conflits armés sur la situation des femmes, l’inégalité devant les structures et politiques économiques, le partage inégal des pouvoirs et des responsabilités décisionnelles, le non-respect des droits des femmes, les insuffisances en matière de protection de ces droits, la persistance des mauvais traitements infligés aux petites filles et la violation de leurs droits fondamentaux, etc.) 2 Dans cette perspective, la nouvelle stratégie sera plus que par le passé, un instrument clé pour l’intervention de la puissance publique en vue d’améliorer les conditions d’existences durables de la femme et renforcer son statut dans la société. Elle sera aussi plus cohérente et complémentaire avec le cadre stratégique de lutte contre la pauvreté (CSLP) en cours d’exécution et du prochain CSLP 2005-2008. De plus cette nouvelle stratégie a l’avantage de reposer sur une vision à long terme de la femme et la famille mauritanienne tout en disposant d’un mécanisme de suivi-évaluation, deux aspects qui faisaient jusqu’ici défaut dans la stratégie précédente . Le présent document portant Stratégie Nationale de Promotion Féminine comprend plusieurs chapitres. Le premier est relatif au bilan des réalisations au terme de la mise en œuvre de la SNPF 1995-2000, le second sur le diagnostic et l’évolution de la situation de la femme mauritanienne enrichi des données les plus récentes disponibles au plan national (RGPH 2000, ECPV 2000, EDSM 2001, etc.), le troisième traite de la stratégie et de ses principaux axes d’intervention et enfin le quatrième du plan d’actions à moyen terme, de son suivi et de sa mise en œuvre.




NAHA MINT HAMDI OULD MOUKNASS ,Ministre des affaires sociales, de l’enfance et de la famille




Biographie




 




 Etude Pratiques parentales




 




 


ANNONCES
 .
 Bourses de master MAEC-AECID
  AVIS GENERAL DE DEPENSES (CFPF)(le date d’ouverture 06-04-2018)
 Appel d’Offres National Simptifié de fournitures 0l/2018 (10-04-2018)
 Plan Annuel de Dépenses du MASEF (DP 18-04-2018)
  Avis
  Annonces
Suivez-nous
service
  Conditions d’ouverture J E
Etablissement sous tutelle
  CENTRE F.P.E
  Centre P.I.S.E
  Centre F.P.S.E.H
  Centre F.P.F

service

Conditions d’ouverture J E

Presentation

Mission
Plan d’Action

Les Directions Centrales

DECS
DASSN
Personnes Handicapées
Promotion Féminine et du...
Enfance
Famille

TEXTES JURIDIQUES

Code du statut personnel

ANNONCES

.
Bourses de master MAEC-AECID
AVIS GENERAL DE DEPENSES (CFPF)(le date d’ouverture 06-04-2018)
Appel d’Offres National Simptifié de fournitures 0l/2018 (10-04-2018)
Plan Annuel de Dépenses du MASEF (DP 18-04-2018)
Avis
Annonces

Etablissement sous tutelle

CENTRE F.P.E
Centre P.I.S.E
Centre F.P.S.E.H
Centre F.P.F


Copyright 2014 DGTIC - Mauritanie. Tous droits réservés.